Beli

Beli est l'un des villages les plus anciens de Cres, qui autrefois était aussi l'un des plus importants. Le village a été fondé sur la colline à 130 mètres de hauteur au-dessus de la partie nord de la ville, à l'endroit de l'ancienne fortification. Aujourd'hui, c'est un village groupé typique de cette région, riche en monuments historico-culturels: l'Eglise paroissiale et son ancienne abside demi-ronde, où se trouvent plusieurs inscriptions glagolitiques de valeur, l’église romaine Ste-Marie et son musée, l’église gothique à une seule nef St. Antoine située au cimetière, les étables anciennes à l'entrée de la ville et le pont romain sur le canyon.

La tête en pierre du roi Abel est également intéressante pour les touristes. Les principales activités économiques des habitants étaient autrefois l'agriculture, la pêche et l'élevage. Aujourd'hui, le village de Beli s'est orienté vers le tourisme familial et le camping puisqu’il offre une belle plage de galets et un port bien protégé. La proximité de la magnifique forêt de Tramontana offre la possibilité de faire de longues promenades dans la nature.

Dans le village se trouve l’éco-centre « Caput Insulae » dont les activités sont la préservation de la diversité naturelle, des valeurs autochtones et du patrimoine historico-culturel de l'île de Cres. Pour mieux présenter le patrimoine de la Tramontana, on a établi un réseau de chemins éco-éducatifs qui constituent une exposition unique intitulée « Histoire et arts dans la nature ». Au siège de « Caput Insulae », on commence cette aventure en visitant l'exposition permanente « Biodiversité de l'archipel de Cres et de Lošinj ». Le centre est également chargé de la protection des vautours fauves.